Bienvenue sur le forum

> Lire le règlement
> Lire les présentations
> Besoin d'informations ?
> Chatbox
> Partenariats
Le forum et ton personnage

L’histoire se déroule après la Quatrième Grande Guerre ninja. Tous les ninjas sont morts suite à une grande explosions : une attaque du Jûbi qui a tout dévasté.Toutefois, un ninja inconnu de tous avait survécu et il sacrifia sa vie pour réaliser une technique de réincarnation. Après quelques minutes, tout le monde reprit vie. [En lire +]
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
Derniers sujets
» Fin...
Jeu 15 Sep - 17:23 par Sujet n°9

» I: Le réveil...
Ven 2 Mai - 20:24 par Sujet n°9

» I open my eyes
Ven 18 Avr - 18:56 par Kara Uchiha

» Sondage : Qui est pour que le forum revivent?
Dim 16 Mar - 14:31 par Jiraya

» Moi Wanwan, toi qui? [en cours]
Mar 24 Déc - 16:33 par Kara Uchiha

» les funérailles d'un grand ninja, Uchiha Eichi. ( rp libre)
Sam 21 Déc - 0:10 par Mia Uchiwa

» le compte de 0 à 1000 puis contraire de 1000 à 0
Lun 16 Déc - 17:36 par Len Kagamine

» la fille de Madara Uchiha [en cours]
Dim 15 Déc - 19:28 par Mia Uchiwa

» Absence de Sango Uchiha.
Dim 15 Sep - 15:27 par Sango Uchiha

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Partenaires

créer un forum

      

Sujets similaires

Partagez| .

Distraction. [pv. Eichi Uchiwa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Pain
Amekage
Amekage
avatar

Messages : 13

Feuille du Ninja
Experience (xp):
0/150  (0/150)
Vos Techniques:
MessageSujet: Distraction. [pv. Eichi Uchiwa] Lun 25 Mar - 21:37
« Distraction. »


La mer de nuage, c’était au moins aussi impressionnant que ce dont Pain avait entendu parler. D’immenses cumulus de coton flottaient dans le ciel gris au dessus du village de Kumo que l’on pouvait apercevoir très loin en contrebas. Cette région du monde était réputée pour les fréquents orages qui y avaient lieu, et tout comme nombre de grands pays ninja à l’heure actuelle, elle portait admirablement bien son nom de « Pays de la Foudre ». C’était donc un jour comme un autre sans doute, pour les habitants du village de Kumo, et aucun d’entre eux n’aurait pu se douter que l’immense pélican qui s’élevait de toute son envergure dans le ciel gris et maussade était porteur d’un très mauvais augure. L’après-midi était déjà bien entamée et les villageois s’afféraient sans doute à leurs tâches quotidiennes mais ils ne tarderaient pas d’être surpris de ce qui allait littéralement leur tomber sur la tête. Porté par les courants d’air chaud, le volatile abritait au creux de ses omoplates une silhouette délicate et de petite taille. Assise en tailleur, la femme qui se tenait là, yeux fermés et mains jointes, était accoutrée d’un vêtement sinistre. C’était une ample veste très sombre, floquée de quelques nuages écarlates à vous glacer le sang. De toute évidence, il s’agissait d’une kunoichi, et comme une étrange coïncidence, cette-dernière et sa monture ailée partageaient les mêmes pupilles envoûtantes, décorées de cercles mauves concentriques.

Chikushôdô se redressa sur le dos de l’oiseau brun alors que celui se stabilisait dans le ciel nuageux. Le corps féminin de Pain ouvrit brusquement les yeux et posa l’espace d’un instant son regard divin sur le village qui s’animait en contrebas. Il y avait énormément de monde dans la rue, hommes, femmes, enfants et même vieillards. Et tous autant qu’ils étaient inspiraient à Pain un profond dégoût. Population servile et avare, cupide, inutile, putride. Ce village était vraiment un affront à la politique de Paix menée par le Dieu que se voulait Nagato. Il devait à tout prix éradiquer chacun de ses habitants un par un, afin d’apaiser le monde entier. Mais l’heure n’était pas encore venue, plusieurs facteurs empêchaient en effet Pain d’infliger en temps et en heures son châtiment divin sur le Pays de la Foudre. Tout d’abord, il n’avait aucune information au sujet des démons à queues. Les bijuus étaient-ils toujours présents en nombre à la surface du globe ? Si oui, le village de Kumo comptait-il parmi ses rangs un jinchuuriki ? Autant de questions qu’ils se devaient d’élucider en cette après-midi qui s’annonçait haute en couleurs. Et surtout, il manquait l’élément principal du groupe, Tendô ou la Voie Divine, qui était actuellement retenu à Ame par une importante discussion avec un dénommé Madara Uchiwa.

Malgré tous ces points négatifs, Pain avait tout de même insisté pour mener sa collecte d’informations. Nagato avait donc planifié l’invasion du village de Kumo tout entier, programmé jusqu’au moindre fait et geste de chacun des cinq pantins de destruction dont il disposait pour cette « mission » qu’il s’était lui-même auto-assignée. Rien n’avait été laissé au hasard. La barrière de protection qui entourait le village n’était qu’un détail, Chikushôdo entrerait seule dans le village et y invoquerait ensuite les autres corps afin de tromper les défenses au sujet du nombre d’intrus. Chaque corps avait déjà son rôle bien défini, certains étaient sollicités pour la diversion, tandis que d’autres s’occuperaient de la collecte d’information. Levant les yeux au ciel, la Voie Animale de Pain commença à dénouer ses muscles, l’opération allait bientôt commencer, mais pour le moment l’envahisseur était encore impossible à détecter pour qui que ce soit, loin, bien trop loin au dessus du village de Kumo et de ses mœurs.





Dernière édition par Pain le Jeu 28 Mar - 13:50, édité 2 fois
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Distraction. [pv. Eichi Uchiwa] Mar 26 Mar - 12:26
Et sous ma grande capuche qui me cachais le visage et mon grand manteau qui cachais tous signe que j'était un ninja. J'avançai lentement vers le village de Kumo j'étais encore assez loin, mais assez proche pour apercevoir ces montagnes carressais les grand nuage de Kumo, j'en avais entendu parler mais en faire l'experience visuelle était incroyable. Je m'avançai encore et toujours vers ce beau pays j'avais quitté Konoha avec l'accord du Hokage pour faire une simple visite de ce pays rien a voir avec une mission mais j'avais l'obligation de caché tous signe que j'étais un KonohaJin car cela pouvais crée un certein conflit si ils pensaient que j'espionnerai même si ce n'était pas le cas. Le chemin m'obligeai a monté sur une des nombreuse montagne brune pour ensuite redescendre et tombais directement dans le village. Alors obligeai de choisir ce chemin je le pris et la montagne avais une grande taille quand même. Une fois tout en haut je m'apretai a redescendre et je vis dans les nuages un gros oiseau un truc que je n'avais jamais vue je me posai des questions <> << Le famillier d'un Ninja?>> Je n'étai pas la pour ça mais je me questionnai énormément sur la chose que j'apercevai a peine. Je n'y preta pas plus attention je me liberais l'esprit en me disant que ce n'était rien je voulais juste visité ce pays! Oh? Quelques goutes commençais a tomber et des orages frappré de part et d'autre autour de moi, je voyais toujours cette oiseau dans le ciel assombri désormais et je me questionnai vraiment et en vue de sa taille c'était une invocation a coup sur. Je décida d'envoyer une petite technique feu mais en faible quantité mais assez rapide quand même pour ne pas s'éteindre en route ma technique éfleuré a peine ma cible désormais le volatile savais que je suis la en esperant qu'il bouge pour voir de quel race il s'agit mais toujours en pensant qu'il y avais un ninja dessus peut un garde de Kumo une manière de protegais le village? je sais pas.
Pain
Amekage
Amekage
avatar

Messages : 13

Feuille du Ninja
Experience (xp):
0/150  (0/150)
Vos Techniques:
MessageSujet: Re: Distraction. [pv. Eichi Uchiwa] Mar 26 Mar - 22:27
« Distraction. »


Chikushôdô était prête à présent, prête à faire tomber sur ce village le jugement divin. Pain se considérait lui-même comme le bras armé de la justice. C’était une métaphore qui lui plaisait beaucoup, principalement parce que la notion de « justice » y était très pertinemment associée à celle d’ « arme » et donc de violence. C’était indéniable, ces deux concepts avaient fonctionné, fonctionnaient et fonctionneraient toujours de pair. Les pensées de Pain l’emportaient, et retardaient de plus en plus la bénédiction qu’il allait déverser sur Kumo et ce, sans la moindre retenue envisageable. Cependant il n’eut pas à se recentraliser de lui-même sur son objectif, puisqu’un événement pour le moins inattendu l’y força. Alors qu’une averse se déclarait, rompant le silence et le calme qui régnait dans les airs à ce moment là, un crépitement alerta Chikushôdô. Elle reconnut immédiatement à son grésillement caractéristique le contact entre l’eau et le feu, et instinctivement elle se pencha sur sa monture de sorte à esquiver ce qui arrivait dans son dos. Reflexe radical qui la préserva d’une chute fortuite… plutôt vertigineuse. Se retournant aussi vite que possible le corps féminin de Pain fixa l’horizon d’un regard noir, chargé de rage et de mécontentement. Pain accusait déjà le coup, il venait de se faire repérer avant même de déclencher son attaque sur le village, et c’était extrêmement fâcheux. Mais qui avait bien pu s’apercevoir de sa présence à une telle hauteur ?

Chikushôdô ne tarda pas à l’apprendre, remontant le sillon de fumée qu’avait laissée derrière elle une certaine boule de feu, elle remarqua rapidement le fauteur de trouble. C’était un ninja, vêtu d’un gilet qui ne semblait pas contre-indiquer son appartenance à un grand village ninja, de mémoire, Pain aurait plutôt penché pour Konoha, mais à cette distance, il était difficile d’évaluer plus précisément ce qu’il voyait. Il n’y avait pas de tel affront que de défier l’homme au rinnegan d’une manière aussi singulière, et cela méritait sans doute une peine considérable. Mais le Dieu était déjà pris par le temps et il ne pouvait se permettre de retarder plus longtemps l’engagement des hostilités. Dardant toujours un regard plein de haine sur ce qu’il pensait être un ninja de Konoha, Chikushôdô joignit ses mains et fit s’évaporer dans un nuage de fumée l’énorme volatile qui la soutenait. Le corps de la jeune femme entama une chute démesurée et se mit à accélérer au fur et à mesure de sa descente qui semblait interminable. Durant tout le temps de celle-ci, Pain ne put retirer de son esprit l’image de ce konohajin qu’il avait du mal à qualifier, impétueux ou totalement inconscient. Alors que le sol se rapprochait à grande vitesse, il chassa cette idée de sa conscience et ne se focalisa à présent plus que sur sa mission. Toute autre pensée superflue, tout le reste, venait de s’effacer, comme balayé par la volonté de fer et l’implacable mentalité d’un Dieu de la souffrance.

Chikushôdô eut à peine de temps de concentrer son chakra au niveau de ses plantes de pieds que l’impact arriva. La kunoichi traversa un bâtiment d’un étage et s’amortit à l’aide de sa technique de répartition de l’énérgie. Elle émergea rapidement des décombres, ni poussière ni débris ne s’étaient élevés, la pluie s’abattait actuellement sur Kumo, et bientôt la souffrance et la douleur suivraient également. Les pupilles de la jeune rouquine s’écarquillèrent alors qu’elle exécutait un signe d’invocation. Et en une fraction de secondes, ils étaient tous là, ou presque : la Voie Animale, la Voie du Démon affamé, la Voie Infernale, la Voie Humaine et même la Voie Asura. Pain était arrivé. Les douces lèvres de la sublime créature qu’était Chikushôdô s’entrouvrirent et laissèrent s’échapper un soupir, un murmure :

- Dispersion !



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Distraction. [pv. Eichi Uchiwa] Jeu 28 Mar - 17:14
J'observai un spectacle grandiose l'oiseau qui se situé dans le ciel fis descendre plusieurs personnes je ne pouvais pas determinée les vêtement et encore moins leurs coleurs de cheveux ou autres aspect physique a la distance ou j'étais mais ce que je voyais était incrable je me demandai ce que c'étais donc je forçai l'allure. Je marchai de plus en plus vite et a une distance proche je vis leurs vêtement...La robe noir au nuage rouges... C'était L'akatsuki qui était face au mur de Kumo, je réflechissai longement et puis après mure réflexion je continuais a avançai... A bonne distance je reconnu les corps de Pain d'après ce qu'on m'avai décris a Konoha moi qui croyai que c'était une vieille légende... Mais malgrez sa je pris mon courage a deux mains je voulai parler a cette personne pour accomplir mon rêve de paix que j'avais enterrer après mon combat contre Kara. Mais en voyant cette personne mon nindo ressortai et ma haine se réveiller. Je senti mon chakra gargoullé en moi tellement que sa m'obligeai a l'usé alors j'activai mon Sharingan, ces drôle cette choses m'étais jamais arrivé auparavant tellemnt heureux et sérieux... Mais comme dans cette situation la il suffit d'une seule occasion pour faire d'un ange un démon. Je me positionna devant l'un des corps et je pris la parole en regardant droit dans les yeux avec mon Sharingan a 3 Tomoe toujours actif et je dit:

Pain, tu dois te demander si je suis courageux on sans crâne mais n'y réflechit pas. Je suis la pour te dire que nous avons les même idéaux les tiens je les entendu je les connais je ne dirai pas qu'on est pareille mais seul les grand esprit se rencontre je veux juste te dire...Apprend moi.

J'avais peur de la mort et qu'il me tue mais mon visage refletait quelqu'un de confiant j'attendais son action en esperant qu'elle sois a mon avantage
Pain
Amekage
Amekage
avatar

Messages : 13

Feuille du Ninja
Experience (xp):
0/150  (0/150)
Vos Techniques:
MessageSujet: Re: Distraction. [pv. Eichi Uchiwa] Jeu 28 Mar - 20:47
« Distraction. »


Que le spectacle commence ! La destruction et le chaos comptaient parmi les passe-temps principaux de Pain certes, mais cela n’en faisait pas pour autant une tâche agréable à ses yeux. Il aurait préféré ne pas avoir à tuer autant, ne pas avoir à semer malheur et désolation partout où il allait, mais cela faisait partie du rôle de Dieu qu’il s’était engagé à tenir. Et si le contrat mentionnait qu’il devrait prendre la vie de millier d’innocents pour que fleurisse enfin la paix, alors il n’hésiterait pas à le faire. Chacun des cinq corps mobilisés par le marionnettiste psychique s’était donc mis en mouvement, avec une tâche toute particulière à remplir. Chikushôdo, l’invocatrice du groupe s’était placé en hauteur sur une construction qui surplombait presque le village tout entier et tirait les ficelles de ses familiers depuis son poste de commande improvisé. Les charpentes s’effondraient, les murs se renversaient dans la rue et les bâtiments tombaient un à un sous les assauts combinés d’un énorme rhinocéros et d’un cerbère aux crocs plus aiguisés que des lames de katana. La diversion était aussi assurée par le corps robotique du Dieu : Shuradô. Ce dernier s’était positionné au beau milieu d’un croisement qui donnait sur différents quartiers du village, et de là il projetait des missiles sur tout ce qui bougeait, provoquant des cris de panique et des hurlements d’effroi. Cette tâche de « démolisseur » semblait lui plaire, un rictus malsain déformait son visage robotique alors qu’il réduisait en miettes une énième victime. Les forces du village de Kumo tentaient tant bien que mal de s’organiser pour défendre le village face à l’envahisseur, mais l’effet de surprise que Pain avait donné à son intervention rendait toute tentative de parade infructueuse. Nagato avait assigné ces deux corps à la diversion c’est un fait, il voulait écarter les gardes du village de ses recherches. Mais une autre raison l’avait poussé à mettre autant de moyens dans l’unique but d’attirer l’attention : les jinchuurikis. Il n’avait aucune information sur Kumo, c’était d’ailleurs ce qui l’avait poussé à investir le village de ses pantins, et de ce fait il ne pouvait savoir si les kumojins comptaient parmi leur rang un hôte de bijuu. Le cas échéant, il avait gardé quelques cartes dans sa manche qui lui permettraient de mettre hors d’état de nuire son adversaire.

Parallèlement à tout ce vacarme et cette agitation, les trois autres corps travaillaient dans l’ombre. Profitant de l’affolement général pour emprunter des chemins plus secrets et récupérer de précieuses informations auprès des habitants malheureux qui pouvaient bien croiser leur route. Nagato récupéra rapidement assez d’informations qu’il lui en fallait au sujet du village en parcourant l’esprit de gardes et d’érudits qui passaient par là. Alors les bijuus avait bel et bien mis les voiles ? En apparence aucun de ceux qui vivaient ici n’avait croisé de jinchuuriki depuis la fin de la quatrième grande guerre ninja. Ningendô retira la paume de sa main du crâne d’une de ses victimes, mettant un terme à son interrogatoire macabre. Les corps de Pain s’apprêtaient à se regrouper pour quitter le village tant que la confusion régnait encore, mais un imprévu s’interposa… encore une fois.

- Pain, tu dois te demander si je suis courageux on sans crâne mais n'y réfléchit pas. Je suis la pour te dire que nous avons les même idéaux les tiens je les entendu je les connais je ne dirai pas qu'on est pareille mais seul les grands esprits se rencontrent je veux juste te dire...Apprend moi.

La Voie Humaine de Pain se retourna pour savoir à qui il avait à faire. Ses longs cheveux roux pendant dans son dos, il resta là quelques instants à dévisager avec insistance son vis-à-vis. Doué d’une grande mémoire Nagato se rappela immédiatement de cette allure. Il avait donc en face de lui le « ninja à la boule de feu » qui l’avait repéré juste avant l’attaque du village. L’occasion de l’analyser plus clairement lui était à présent donnée et il n’allait pas la manquer. Comme estimé au préalable, son gilet était bien celui d’un ninja de Konoha, il était dissimulé maladroitement sous une grande veste sombre. Etait-ce vraiment pour cacher son appartenance au pays du Feu ? Ou simplement pour se donner un style ? Pain n’en avait aucune idée. Le visage enfantin et la faible corpulence du pseudo-ninja qu’il avait en face de lui, l’amenait à penser qu’il s’agissait d’un genin ou d’un chûnin fraîchement promu. Il transpirait la peur, semblait vraiment mal à l’aise et le ton de sa voix mettait formellement en évidence son anxiété et son manque d’expérience. Cependant, un dernier détail avait interpellé le vénéré nukenin d’Ame. Ce ninja, qui avait à première vue tout d’un raté, arborait fièrement une pupille toute particulière : un sharingan à trois tomoe. Cela ne pouvait indiquer qu’une chose : Pain l’avait grandement sous-estimé au cours de son introspection. Ningendô ferma les yeux et baissa la tête tout en laissant s’échapper un ricanement.

- Aha… As-tu peur de la mort ? Uchiwa ?

Une ombre se dessina au sol alors que Jigokudô fondait sur sa proie depuis le ciel, les deux pieds en avant. S’il réussissait à le toucher avec ce coup, il n’aurait plus qu’à le saisir à la gorge pour lire dans son esprit. Il connaîtrait alors tout de lui, son histoire, ses émotions et ses intentions.



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Distraction. [pv. Eichi Uchiwa] Ven 29 Mar - 21:58
Après mettre armé de courage pour allez vers pain et lui parler je devais a présent redoubler d'effort pour ne pas me faire tué. J'avais si peur de faire une bourde face a ses corps je me sentais comme un jouet ou un misérable insecte. Après mes paroles, un des corps commença a m'analyser. Après quelques secondes dont je ressentais chaque millième de seconde tellement elle était longue et, le corps devant moi baissa la tête et commença a ricaner et pris rapidement la parole après ces petits rire et dit:

- Aha… As-tu peur de la mort ? Uchiwa ?

Je n'osa même pas répondre, et je ne prenais pas sa pour une question. Mais lorsque-il me posa cette phrase mon esprit ce mis a cogité il me disait sa comme si il allait me tué a la seconde qui suiver mais pour l'instant je ne ressentais aucune douleur je me focalisais sur sa je ne sentais aucun coups je n'étais plus la je sentais a peine mon corps inconscient, debout et toujours la je me recentra et le regarda de nouveau lorsque je me fis attraper par le coups par je ne sais quoi je ne bougeais et me laissai faire, je pris la parole:

Si la mort et le châtiment que tu as voulu m'infliger qu'il en soit ainsi...
Pain
Amekage
Amekage
avatar

Messages : 13

Feuille du Ninja
Experience (xp):
0/150  (0/150)
Vos Techniques:
MessageSujet: Re: Distraction. [pv. Eichi Uchiwa] Ven 29 Mar - 22:57
« Distraction. »


Mission accomplie, le ninja adverse avait été maîtrisé avec une facilité déconcertante par seulement deux des six corps de Pain. En réalité il avait suffit d’une simple attaque surprise pour le capturer et cela sonnait faux aux oreilles de Nagato. Il devait forcement avoir manqué quelque chose, mais qu’était-ce ? L’attaque aérienne de Jigokudô n’était pas des plus difficiles à esquiver en elle-même. Mais ce qui l’intriguait le plus au sujet de cette victoire acquise avec bien trop de commodité à son goût, c’était l’absence de réaction de la part du ninja de Konoha. Pourquoi n’avait-il pas fait le moindre geste de parade ? Ni même tenté d’éviter ce coup de pied ? De plus, l’homme au six corps le savait, son sang de Uchiwa le prédisposait à anticiper les mouvement adverses et a posséder un temps de réaction moindre grâce à cette pupille écarlate qui imbibait toujours son regard. Alors pourquoi ? Tout se bousculait dans l’esprit de Pain, ce jeune ninja venait de grandement le contrarier. Devait-il s’attendre à une contre-attaque éclair ? Avait-il été pris dans un genjutsu lié au pouvoir du sharingan ? Il était devenu sceptique. Les trois autres corps qui se trouvaient dans le village de Kumo se réunirent rapidement autour de Ningendô et Jigokudô. Pas de genjutsu ni d’attaque surprise à l’horizon. Alors, simplement le jeune ninja, la gorge serrée par la poigne de fer de Jigokudô et les pieds ne touchant plus terre, se décida à prononcer quelques mots plus ou moins sensés.

- Si la mort et le châtiment que tu as voulu m'infliger qu'il en soit ainsi...

On aurait cru entendre un homme prêt à mourir, cependant lâcher ainsi ses dernières pensées au Dieu de la souffrance relevait d’une certaine audace. Pain releva que son prisonnier avait à juste titre utilisé le terme de châtiment, ce qui pouvait signifier qu’il connaissait déjà les bases de l’idéologie du descendant du sage des six chemins. Où diable avait-il donc pu se procurer de telles informations ? Son village aurait-il accepté de lui faire part de ses recherches sur Pain, à l’époque où ce dernier avait attaqué Konoha ? Peu importait, le fait qu’il connaisse son mode de fonctionnement impliquait aussi qu’il se savait en présence d’un des ninjas les plus sanguinaires qui aient jamais marché sur le monde ninja. Et pourtant, son comportement n’en restait pas moins totalement imprudent, pour ne pas dire inconscient. Le roi des enfers avait à présent du faire son apparition dans le dos de Jigokudô et devait être visible du konohajin. Il n’allait pas tarder à goûter à la saveur de l’effroi. Soudain, la Voie Infernale de Pain pris la parole, tout en resserrant un peu plus son étreinte sur le cou de son interlocuteur.

- Dis-moi, tu as de l’aplomb pour un ninja du Pays du Feu. Cela fait bien longtemps que je n’ai pas rencontré d’individu dans ton genre. Te sens-tu capable de répondre à une de mes questions ? Que fais-tu ici, si loin de ton village, Uchiwa ?

La question était posée, le jeu de la roulette russe engagé. Le jeune ninja avait à présent une chance sur deux de mourir. Répondre à la question en disant la vérité lui garantirait la vie sauve, alors que mentir devant Dieu mettrait un terme à son existence de manière radicale. Un long bras de chakra s’extirpa de la bouche entre-ouverte du roi des enfers et vint saisir l’âme du jeune ninja directement dans sa bouche, l’attirant déjà vers l’extérieur. Le regard de Jigokudô envers lui était glacial et menaçant. Dire la vérité ou mentir ? Vivre ou mourir ? Quelle surprise réservait donc ce shinobi inconnu à Nagato ?



Invité
Invité



MessageSujet: Re: Distraction. [pv. Eichi Uchiwa] Ven 29 Mar - 23:22
Tenu au coup par l'un des corps toujours immobile j'attendais une parole ou une action de leurs part, je sentais la main du corps qui me tenais serré, une grande main qui m’englober le coup presque assez pour que ces doigts se rejoignent sur ma nuque mais j'attendais. Certaines de mes questions était désormais envolé et une autre venu ce rajouter, j'avais l'impression qu'il attendait quelque chose de moi je ne sais quoi mais je n'allai pas tarder a le découvrir. Et tout d'un coup celui qui me tenais le coup commença a me parler ce qui me donna des frissons. Que la personne qui a votre vie entres ses mains vous pose une questions qui sera peut être décisive pour sa propre survie oui sa fait peur:

- Dis-moi, tu as de l’aplomb pour un ninja du Pays du Feu. Cela fait bien longtemps que je n’ai pas rencontré d’individu dans ton genre. Te sens-tu capable de répondre à une de mes questions ? Que fais-tu ici, si loin de ton village, Uchiwa ?


Je ne le fis pas attendre et je pris tout de suite la parole en essayant de faire remonter l'assurance qui me restait je le regarda droit dans les yeux et lui dit:

Pourquoi je suis si loin de mon village? Il n'y a aucune raison militaire, tactique ou je ne sais quoi, je fais sa pour moi je ne fais que visité je suis allez si loin de mon village pour tomber ici avec l'intention de visité ce pays rien de spécial...

Cette question était assez étrange je l'avoue mais peut être pensait-il que je m'aventurer ici pour une raison militaire ou une mission ou même que je savais que lui était ici je ne sais pas mais je patientai même si ce n'est pas mon fort dans les situations comme cela je ne pouvais pas dire que j'avais le choix.
Pain
Amekage
Amekage
avatar

Messages : 13

Feuille du Ninja
Experience (xp):
0/150  (0/150)
Vos Techniques:
MessageSujet: Re: Distraction. [pv. Eichi Uchiwa] Sam 30 Mar - 13:33
« Distraction. »


L’attente d’une réponse ne fut pas longue, et Pain sut bientôt à qui il avait à-faire. Durant les premiers instants qui suivirent la réplique du konohajin, le visage de jigokudô s’était animé d’un rictus malsain. Il s’attendait à voir l’âme de celui-ci quitter son corps d’un instant à l’autre, attirée dans les ténèbres par le roi des enfers… Mais il n’en fut rien. Les sourcils de la Voie Infernale exprimèrent pour lui son incompréhension. Car à son plus grand étonnement, le jeune shinobi du pays du Feu n’avait pas menti. Il était donc bien ici pour parcourir la région sans but, et cela surpris Nagato au plus au point. Il n’avait donc pas à faire à un chasseur de déserteur, et encore moins à un menteur. Jigokudô regarda son prisonnier avec une mine satisfaite, cherchant à capter son regard afin d’attirer son attention sur son rinnegan. De sa main gauche qui était libre, il ôta avec discretion un de ses propres récepteurs de chakra et le glissa dans une des nombreuses poches du veston du konohajin. Il avait l’espoir que ce dernier s’en rendrait compte une fois que les cinq corps destructeur auraient quitté les lieux. Ce récépteur lui permettrait de localiser le ninja si il le conservait sur lui, et donc, plus clairement, Pain et le jeune Uchiwa pourraient être amené à se recroiser dans le futur, avec un Dieu au grand complet cette fois.

- Ce fut une discussion très enrichissante. Nous nous reverrons sans doute sous de meilleurs auspices.

Sur ces mots, Jigokudô desserra son étreinte et relâcha son prisonnier, en le laissant tomber à terre. Son âme lui revint alors que la statue du roi des enfers retourna dans le néant d’où elle avait été invoquée, toujours aussi affamée. Shuradô qui s’était posté en hauteur afin de guetter les mouvements au sein du village observait une nuée de gardes remonter le long de l’allée principale, réduite en cendres par ses propres missiles. Les autres corps partageant son champ de vision, Pain tout entier se retrouva bientôt sur le départ. Jigokudô fit volte-face au descendant Uchiwa et s’en retourna près des autres voies d’un pas flegmatique. Le ciel toujours aussi sombre, continuait de déverser la pluie sur le village. Les conditions étaient parfaites pour s’échapper. Chikushôdô, l’invocatrice du groupe ne tarda pas à faire réapparaître le volatile qui les avait acheminés jusqu’ici depuis Ame, et tous grimpèrent sur le dos de celui-ci. Le convoi était prêt au départ. Shuradô jeta un dernier regard au ninja de Konoha avant que l’oiseau ne s’élève dans les airs d’un battement d’ailes régulier et puissant. Les gardes de Kumo avaient raté de peu le départ du pélican et tous, y compris le raikage qui se trouvait là, maudissaient le Dieu de la Souffrance. Pain se délectait particulièrement de cette rage impuissante qui envahissait leur cœur et noyait leurs yeux de haine, alors que gisaient ça et là dans le village des dizaines de cadavres ensevelis dans les décombres. La souffrance était belle et bien présente ce jour là dans le pays de la Foudre. Quant au jeune Uchiwa, il aurait sûrement à leur expliquer ce qui s’était passé. Nagato ne s’en faisait pas à son sujet. Il avait lu le tourment dans son regard. Ils seraient amenés à se revoir, très bientôt…



Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Distraction. [pv. Eichi Uchiwa]

Distraction. [pv. Eichi Uchiwa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pendant la distraction pre-electorale, 30000 haitiens font face a la deportation
» [Validée]Eichi Myoshi [Terminé]
» Parce qu'il faut bien trouver une distraction (Elvir)
» Distraction [au bal, libre] [BAL]
» Présentation d'Itachi Uchiwa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto-Shippuden-RPG  :: ·!¦[In RP]¦!· :: Kumo :: Centre ville-